Domaine de Tempier

domaine-tempier

Présentation :
Propriété de la famille Tempier depuis 1834, le vignoble obtenait sa première médaille d'or dès 1885 sous l'impulsion de l'aïeule Léonie qui fit construire la première cave. Situés au cœur de l'Appellation Bandol, les 38 hectares du domaine Templier s'étagent sur plusieurs parcelles, entre mer et pentes escarpées inondées de lumière.

Tempier est l'une des rares maisons de vignoble et de famille de la moitié du 19ème siècle à avoir conservé toute son authenticité. Ici, au domaine, on vit, comme depuis toujours au rythme des saisons, des travaux de vignes, des vendanges...

Historique :
Entre Marseille et Toulon, le Terroir de Bandol s'étage dans un amphithéâtre de collines qui descendent jusqu'aux rivages de la mer Méditerranée.

Les historiens fixent l'origine des premières vignes aux environs de 500 avant notre ère, avec l’arrivée des Phocéens dans la région. Quelques siècles plus tard, les Romains exportaient déjà les vins de la région, par bateau, depuis le port de Bandol qui donnera son nom au vignoble. Un décret du 11 Novembre 1941 authentifiera la renommée séculaire de ce grand vin en accordant l'Appellation d'Origine Contrôlée Bandol.

Le Domaine Tempier, situé au centre de la délimitation de ce vignoble, existait déjà sous le règne de Louis XV. La Bastide fut construite en 1834 et obtint ses premières lettre de noblesse en 1885 avec sa première médaille d'or. L'artisan de ce renouveau, après la très grave crise phylloxérique qui avait anéanti le vignoble français, fut Léonie Tempier qui fit replanter les vignes sur porte-greffes et construire en 1880 la cave à foudres et caves en ciment. La crise de 1929 toucha durement la production de vin et entraîna le remplacement d'une bonne partie des vignes par des pêchers et des pommiers. En 1936, Lucie Tempier dont le père possédait une affaire de cuirs et peaux à Marseille, épouse Lucien Peyraud. Ce fils d'une famille d'armuriers et de soyeux de St Etienne voulait être vigneron