Château Saint Pierre

chateau-saint-pierre

Les origines connues du domaine remontent au XIème siècle. Des travaux récents de restauration de la cave ont mis à jour les vestiges de l’église Saint Pierre qui appartenait à Foulques, Seigneur des Arcs.

Ce prieuré fut légué, ainsi que ses terres, en 1055 à l’abbaye de Saint-Victor et devint, plus tard, une propriété rurale dépendante de la paroisse des Arcs.

Le vignoble du Château bénéficie d’une exposition sud-est. Il est constitué de deux terroirs : l’un acide, adossé au massif des Maures; l’autre argilo-calcaire, situé sur les contreforts de la vallée de l’Argens.

L’encépagement très varié se compose de Grenache, Cinsault (pour les vins rosés), Syrah, Mourvèdre, Cabernet Sauvignon, Carignan (pour les vins rouges ) et Clairette, Ugny blanc, Rolle, Sémillon (pour les vins blancs).

La culture de la vigne a su rester traditionnelle. Le Château Saint Pierre a choisi les techniques culturales respectueuses de l’environnement telles que l’enherbement, l’amendement naturel et le travail du sol.